Sawah indah Bali

Villes et villages des contrés lointaines d’Indonésie

Voici par ordre chronologique, les noms des villages et des villes que nous avons traversés lors de notre périple d’un mois en Indonésie. Certains noms renvoient à des articles de ce blog. La lecture de ces derniers vous sera beaucoup plus enrichissante que la présente liste 😉 Elle vous dévoilera, si vous observez, quelques-uns des mystères qui font que cette île attire inexorablement quiconque à la chance de la voir.

Arrivée à Bali – Denpasar le 13 septembre 2015. Soleil de plomb, moins d’humidité que dans mes souvenirs. Le thermomètre culmine à 29°C. Direction Sanur, puis Batubulan (le village des tailleurs de pierres), Celuk (les joaillers), Ubud (le carrefour culturel et artistique de Bali), Bedulu, Peliatan, Tampaksiring, Tirta Empul (les sources sacrées), Gunung kawi, le temple gravé par le géant Kébo, Seribatu, Penelokan, Kedisan, Songan, Penelokan, Batur (le lac et le volcan, les cérémonies en l’honneur des femmes sur les bords du lac), Kintamani (le fameux café de Kintamani), Penulisan, Bantang, Madenan et La Route des Girofliers. Enfin, une halte au Warung bu Suryani d’Aneka Cemilan.

Tedjakula, Tulamben, Culik, Amed, Jemeluk (snorkeling sur une épave Japonaise dans la barrière de corail), Selang, Tukad-item. Ici, dans ce petit village pauvre de la région,la rencontre avec Kade, Wayan, Arie Saputra et tou-te-s les autres, lors d’un mariage à Seraya Timura. Puis nous repartons vers Ujung, Seraya, Kusambi, Amed, Culik, Abang, Ababi, les Water Palaces, Amlapura, Bebandem, Ulakan, le temple-mère de Besakih et Padang Bai.

De Padang Bai, nous quittons Bali pour rejoindre les îles Gili (Gili Trawangan, Gili Air et Gili Meno). Plongée avec l’équipe francophone d’IQ Divers à Gili Trawangan, nombreuses rencontres, les chantiers navals de Gili Air, un mariage musulman, on prend le temps de vivre. Nous revenons par navette à Padang Bai cinq jours plus tard. Rencontre avec Damien, un australien francophone amoureux de Nantes et des films de Jacques Demy !

Le périple continue par Pura Goa Lawah, Semarapura, Tihingan, Kamasan (le village des peintres traditionnels royaux balinais), Klungung (les fabriques de Gong), Gianyar, Penarungan, Tabanan, Pura Tanah Lot, Pejaten (la ville des potiers et des fabricants de tuiles), Seseh, Legian et Kuta que nous longeons le plus rapidement possible pour joindre la magnifique plage de Jimbara, Uluwatu et Pura Lahur Uluwatu, Bongol, Kutuh, Nusa Dua, Benoa, Sanur, Saba (une escale chez mon neveu Gurvan et deux tortues rendues à leur Mer). Nous terminons par le marché d’art de Sukawati avant de rentrer à Sanur.

Départ de Denpasar le 13 octobre en direction de Kuala Lumpur (Malaisie) puis retour en Europe via Malaysia Airlines. Caprice des dieux Malais ? La météo est orageuse, le vol dure quatorze heures et quarante minutes sans escale. Retour à la civilisation et à ses horloges, il est 6h45 heure locale. Température à Paris : 5°C.

Annexe

Consulter l’Atlas des îles Gili / Lombok et de Bali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *