Rue Martel à Paris, la nuit

Une nuit à Paris

Les jours s’écoulaient lentement et je regardai avec impatience le calendrier s’égrainer en attendant la date ultime de mon départ.
Ça y est. Il est 17 heures et je file à bord du TGV en direction de ma première étape : Paris.

Tout au long de cette semaine j’ai reçu les appels et les visites d’amis ou de voisins. Tous m’auront fait leurs adieux en me souhaitant un agréable voyage. Gaëtan m’a recommandé la plus grande attention et cela m’a beaucoup touché. Béatrice, antienne voyageuse qui a dans sa jeunesse parcouru les terres lointaines de l’Asie et les les mers de l’Océan Indien m’a conté des histoires étonnantes sur les étranges pays que je vais découvrir, ouvrant mon esprit sur de nouveaux horizons que j’ai hâte de découvrir.

Je me dirige donc vers la capitale que je n’ai pas revue depuis quelques années. Mon ami Patrick — il s’agit du comédien Patrick Adler, parrain de mon neveu Gurvan— m’invite pour la nuit dans son studio de la rue Martel. Je vais goûter avec plaisir à sa compagnie … et à son canapé !

Je me voyais mal reprendre le métro et me plonger dans les flux stressés du métro parisien mais son insistance et le plaisir de partager cette dernière soirée en France en sa compagnie m’ont fait changé d’avis. Nous nous retrouverons chez lui vers 22 heures, et demain j’aurai plus de temps le matin pour aller jusqu’à l’aéroport. Je traverse des régions vertes et florissantes dans cette fin d’après-midi soleilleuse et je songe avec envie aux jungles luxuriantes qui m’attendent, à la nature si singulière de l’Indonésie.

Ce que j’en ai lu dernièrement pousse à rêver de ces territoires paradisiaques, de cette nature préservée, où se côtoient des arbres, palmiers et cocotiers riches de fruits exotiques et des animaux sauvages inconnus sous nos latitudes.

Tout un univers nouveau et étranger qui se dessine peu à peu à l’horizon de mes songes. Des régions sauvages et lointaines auxquelles j’aspire tant. Volcans et lacs sulfureux, mers aux eaux turquoises où vit une faune et une flore digne des plus beaux aquariums, collines et rizières vert anis bordant des plages de sable noirs et de coraux multicolores.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *