Champ de riz à Ubud

Traditions culinaires à Bali

Rizières à TempaksiringComme dans la plupart des pays asiatiques, un vrai repas indonésien n’existe qu’avec du riz, qui est la base de l’alimentation, l’équivalent du pain en occident. En Indonésie, manger consiste à d’abord remplir son assiette de riz et ensuite, à y ajouter différents accompagnements, comme du poulet, du poisson, des légumes, du porc, du piment, etc.

Le riz se mange généralement cuit à l’eau. On peut également le cuire enveloppé dans une feuille de bananier. Pour les fêtes, on mange du nasi kuning, un riz jaune au curcuma, qui symbolise la couleur de l’or. On trouve aussi du riz gluant. Au petit-déjeuner, on peut manger du riz frit avec des restes de viande : c’est le Nasi Goreng.

La richesse du vocabulaire se rapportant au riz illustre l’importance de cette céréale dans la culture balinaise :

  • Padi est le riz dans les rizières,
  • Gabah est le riz moissonné,
  • Beras est le riz en grain,
  • Nasi est le riz cuit.

Cuit, le riz peut avoir d’autres formes :

  • Bubur quand il est en bouillie,
  • Ketan quand il est gluant,
  • Lontong quand il est cuit à la vapeur,
  • Tapai quand il est fermenté.

Parmi les aliments typiques, on trouve notamment le terasi, une pâte faite avec les têtes des crevettes dont la chair a servi à la fabrication de krupuk, des galettes que l’on mange frites, à la manière de nos chips.

Le Sambal est une purée de piment qui sert de condiment. Il en existe de nombreuses recettes et gare aux gencives si vous n’y êtes pas préparé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *