Les tombes du Roi Udayana

Gunung Kawi

Mes amis sont partis hier soir. David, Jonathan et Romain se sont envolés vers la France. Un petit coup de cafard dans cette maison bien vide tout à coup… Mais, aujourd’hui le soleil est resplendissant, j’enfourche mon scooter et me dirige vers le temple secret de Gunung Kawi.

Secret, parce qu’il se cache au fond d’une vallée dans le village de Tempaksiring, à 15 mn au nord d’Ubud. C’est un lieu captivant datant du 1er millénaire. Construit dans la falaise, ce sont de gigantesques blocs de pierre noire qui le compose. Le temple de Gunung Kawi est un lieu familier de tous les balinais. On y accède par une volée de 230 marches en galets. Au milieu coule la rivière Pakrisan.

Le temple Gunung Kawi dans la montagne
Gunung Kawi : la légende raconte que la roche fut jadis ciselée par les ongles du géant Kebo.

On présume que ce sont les tombeaux du roi Udayana et sa famille, mais leur but initial reste oublié. Peu importe, le spectacle qui s’offre à moi est saisissant.

Au fond de la vallée un banian enveloppe le temple de ses innombrables branches. Des sources et des cascades jaillissent un peu partout alentour et les rizières s’étendent en escalier sur les coteaux abruptes de la vallée, clairsemées d’une forêt resplendissante de palmiers et d’arbres fleurissants.

Je m’aventure à pied le long de la rivière, en suivant le chemin emprunté par les planteurs de riz. Bientôt, le sentier s’arrête et se confond dans l’inextricable enchevêtrement de lianes et de fougères. Les touristes ne s’aventurent guère en ces lieux primaires; l’atmosphère y est douce, reposante mais je remarque toute une faune étrange d’insectes, de fourmis, d’araignées. À chaque pas je regarde devant, derrière mais aussi au dessus de ma tête, il ne serait pas étonnant d’y voir un petit python lové au creux des palmes…

Une réflexion au sujet de « Gunung Kawi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *