Fresque sur un mur de Pura Batuan

Pura Batuan à Sukawati

Temple de SukawatiJe me suis arrêté près d’un banian, l’Arbre des Marchands. C’est une espèce de figuier géant, les racines se déploient en des milliers de veines qui sillonnent le sol et depuis les cimes redescendent des chapelets de lianes. L’arbre est sacré, aussi y construit-on toujours un temple à proximité.

Je me dirigeai vers Ubud. Après la traversée de Sukawati j’ai aperçu quelques balinais autour de cet arbre magnifique. J’ai sorti mon carnet et ai commencé à dessiner une des statues divines qui gardaient l’entrée du temple.

Un jeune homme s’est également arrêté, intrigué par ce que je faisais. Je lui montre quelques-uns de mes dessins. Quelques mots échangés en Indonésien et en anglais et il m’indique un très beau temple à quelques kilomètres de là, Pura Batuan. Lorsque j’arrive à Sukawati, la ville est en effervescence et les alentours du temple grouille de femmes et d’hommes en sarong. Dans certains véhicules qui passent, de grands paniers ont été renversés. À l’intérieur je remarque de nombreux coqs. Vraisemblablement une cérémonie vient d’avoir lieu et peut-être suis-je passé à côté de quelque combat de gallinacé !

Tant pis, le temple est ouvert et j’entre, appareil et carnet en main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *