Bali Mimpi Carnet de voyage

Au cœur de la Nature

L’Indonésie possède parmi les plus vastes forêts tropicales du monde. Malheureusement, l’activité humaine les réduit au rythme d’un million d’hectares par an, causant une très importante érosion.

Doté de l’un des environnements les plus riches au monde, le pays regorge d’une bio diversité animale et végétale considérable.
La partie occidentale (Sumatra, Java, Kalimantan et Bali) abrite de grands animaux asiatiques comme le tigre, le léopard, le rhinocéros ou encore l’orang-outan* (qui signifie « homme des forêt » dans la langue locale). On y découvre également des kangourous arboricoles, des wombats et quelques opossums.

Les îles de Nusa Tenggara, Maluku ou encore Sulawesi, ont donné naissance à une faune et une flore insulaires : l’anoa, qui semble résulter d’un croisement entre une vache et un cervidé ; le calao bicorne, un des oiseaux sacré les plus spectaculaires en Indonésie; le Varan de Komodo (appelé communément Dragon de Komodo), le plus grand carnivore saurien de notre époque. Au chapitre de la flore, je citerai quelques bois comme l’ébène, le teck ou le bois de santal.

* Abdallah ben Abd-el-Kader, le plus célèbre des littérateurs malais du XIX ème siècle, donne à orang-outan son véritable nom, qui est maôuas. Il le dit expressément p. 85 de son Hikâyat : « Mâouas yang di nama i ouléh orang poutih orang outan » : Le mâouas que les hommes blancs nomment orang-outan.

Une réflexion au sujet de « Au cœur de la Nature »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *