Voyage en Indonésie

Ainsi sont les voyages…

Coucher de soleil sur BaliLe boeing affrété par la Malaysia Airlines se pose en douceur sur le tarmacadam de Roissy Charles de Gaulle. Ma voisine au hublot s’interroge sur le climat parisien. C’est son premier voyage en France. Je lui réponds élégamment qu’il fait plus frais qu’en Malaisie… Il est peut-être agréable qu’un voyage prenne fin mais, finalement, c’est le voyage qui compte.

Je me remémore ce voyage et tout ce que j’y ai découvert, les personnes que j’y ai croisé, les choses inestimables que j’y ai vécu. À Bali, il m’a semblé que chacun œuvrait dans la paix et le respect des autres. Je n’ai jamais croisé aucune violence et le vol était une chose aberrante dans la plupart des villes et villages de l’île.

Je n’ai jamais non plus réellement ressenti de convoitise ou d’envie. Lorsque je voyais la misère me tendre un fruit ou un vêtement, ou pour simplement m’indiquer la route alors je donnais. C’est un geste simple et naturel qu’il est facile d’accomplir et je ne le faisais pas par pitié mais parce que j’en avais envie. Ne rien attendre en retour, sinon le regard de l’autre.

À Bali, on vénère chaque chose, animal ou plante et le plus important, chaque instant de la vie. Les jours sont ponctués de rites et cérémonies plus ou moins grandioses, où l’on communie, dans la joie et la prière. C’est ce que nos sociétés occidentales ont perdues il y a longtemps et qui fait de notre monde un univers anémique, culturellement et spirituellement, en quête de réponses et d’identité.

Nos civilisations se sont toujours résumées aux opportunités de pouvoir ou de ne pas pouvoir. Tout est dans cette emprise autoritaire et anti-spiritualiste. À Bali, quand bien même la misère est omniprésente les ressources primordiales sont là : l’eau, la pierre ou le bois sont aisément accessibles. Car les plus grandes richesses ne sont pas matérielles. L’esprit de l’échange est prépondérant dans la culture. La religion hindouiste et l’harmonie intérieure des balinais nous pénètre et élargit nos horizons.

Alors je souhaite que ce monde là conserve à jamais la paix qui l’habite, car je crois sincèrement que seules ces cultures séculaires éclatantes préserveront l’humanité. Et je prie sincèrement les dieux de Bali pour que nos sphères occidentales sans saveurs ne corrompent pas cet autre paradis. En écrivant ces lignes, je brûle un bâton d’encens d’Utama devant l’effigie de Kresna; la marionnette de Wayang Kulit que j’ai rapporté de Sukawati.

Merci Bali pour tes illuminations spirituelles, merci Gurvan pour ton accueil, merci Agung pour tout ce que nous avons partagé, merci Meiri pour la paix qui raillonne autour de toi, merci à toutes et tous qui ont croisé ma route et m’ont donné à apprécier et comprendre ce monde. Car ce qui importe le plus ce n’est pas de voyager, mais c’est ceux avec qui l’on voyage…

Ainsi sont les voyages, ils illuminent nos cœurs, notre esprit et nous révèlent d’autres pensées.

Kler

Petite note de l’auteur : Pour tous les nouveaux venus, cet article est la conclusion de mon périple à Bali. Si vous souhaitez suivre mon cheminement, je vous invite à découvrir mon premier article.

10 réflexions au sujet de « Ainsi sont les voyages… »

    1. Meiri,
      maybe I’ll come back soon… Bali is a country that transformed me, I must love this culture and its people.
      Maybe I should come live there one day?
      Sempai jumpa ++

    1. Merci pour votre message. Je suis heureux de constater que ce site plaît beaucoup. C’était un de ses objectifs : inviter au voyage et à la découverte au travers de mes dessins, articles et photos. À bientôt 😉

  1. Bonsoir, ce site est très bien réalisé, agréable à lire et propice à l’évasion. Seriez-vous d’accord pour répondre à quelques questions qui me permettront d’enrichir mon étude sur les récits de voyage en ligne (dans le cadre d’un mémoire) ? Je vous remercie par avance.

    1. Bonjour, merci pour votre avis sur le site. Quant à votre requête, ma réponse est oui, je répondrai volontiers à vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *